Skip to main content

Lire et écrire dans le cadre d’ateliers d’écriture menés en groupe mixte lettrés-non lettrés : pourquoi ? Comment ?

Ce texte est issu d’un atelier présenté par les auteurs au 3e Colloque de l’ABLF (octobre 2008). À cette occasion, une brève mise en situation a été proposée aux participants de l’atelier en guise d’échauffement. Ayant divisé une feuille blanche en quatre parties, chaque participant note à propos de “ son entrée dans la culture écrite ” : un lieu et une date; une petite phrase dont on se souvient (belle et bonne ou assassine); un objet qui a manqué (orientant vers les moments d’apprentissage); une personne qui a encouragé à passer au lire écrire. On organise, en binômes, des interviews croisées à partir d’un de ces points. L’intervieweur prend des notes. Relecture des notes prises avec l’interviewé. La mission est de surligner dans chaque transcription une ou deux phrases qui frappent ou qui interpellent : des “ perles ”. Puis, écriture brève, à partir des perles, à la troisième personne, “ c’est l’histoire d’un homme, d’une femme qui… ”