Association belge pour la littératie - Section francophone

Appel à contribution Caractères

Après un numéro 62 (novembre 2020) consacré à la littérature au secondaire, nous attendons vos propositions de contribution pour le numéro 63 (avril 2021) consacré aux albums sans texte. Et nous annonçons d’ores et déjà un numéro 64 consacré à l’écrit.
Vos propositions de Varia sont également bienvenues !

Caractères 63 : exploitation des albums sans texte

Dans les albums contemporains, « l'importance de l'image au regard de la narration devient si déterminante que certains ouvrages pour la jeunesse se composent exclusivement d'images sans texte et fonctionnent narrativement de manière efficace » (Prince, 2010 : 170). Pour qualifier ce phénomène, l’auteure parle d' « hypericonicité » (Ibidem). Citons quelques exemples d’albums illustrant cette singularité artistique : La porte (2008) de Michel Van Zeveren, Le code de la route (2010) et Quand j'étais petit (1997) de Mario Ramos, Trois chats (1990, 2015) d’Anne Brouillard, Loup noir (2004) d’Antoine Guillopé… Pour autant, « l’absence de texte n’implique pas l’absence de discours. Bien au contraire, nombre de ces ouvrages sont conçus dans une perspective pédagogique et sollicitent une énonciation. Les albums sans texte appellent une mise en mots de l’image proposée » (Van der Linden, 2006 : 49).

À quels usages et/ou à quelles fins didactiques ces albums aux qualités artistiques étonnantes peuvent-ils se prêter ? C’est à ces questions qu’un prochain numéro de la revue Caractères tentera de répondre.

Le comité de rédaction attend les contributions pour le 15 décembre 2020 en vue d’une publication en mars-avril 2021. Voir les consignes de rédaction.

Références bibliographiques

PRINCE, N. (2010). La littérature de jeunesse. Paris : A. Colin.
VAN DER LINDEN, S. (2006). Lire l’album. Le Puy-en-Velay : L’atelier du poisson soluble.

Gloria

Martine Pouchain. Éditions Sarbacane, 2017

Par Déborah Danblon

Jeune fille aux États-Unis, quand elle était encore au lycée, Gloria s’est amourachée de son professeur de théâtre et s’est retrouvée enceinte. Elle a « arrangé » les choses en permettant à une femme stérile de déclarer l’enfant comme son propre fils. De toute façon, elle sentait bien qu’elle était trop jeune pour devenir mère, toute à ses espoirs d’avenir et de succès, persuadée qu’Hollywood n’attendait qu’elle. Hélas, pour elle, comme pour tant d’autres, entre les rêves et la réalité, le fossé fut implacable. Et quand, à 25 ans, sa carrière toujours à l’arrêt, elle apprend qu’elle ne pourra plus avoir d’enfant, son impulsivité ne fait qu’un tour, elle saute dans sa voiture, va chercher le gamin là où elle l’avait laissé et part avec lui sur les routes, avec une seule idée en tête, se faire aimer de lui. Une fameuse gageure, dans la mesure où le fiston déborde de la jugeotte et du raisonnement qui manquent cruellement à sa mère biologique. Et voilà le tandem en partance, cahin-caha, vers des aventures dont l’un se passerait bien et qui dépassent de très loin l’autre et son cœur d’artichaut.

Grâce à son écriture et sa formidable capacité à camper des personnages attachants, au point d’en être bouleversants dans certaines scènes, Martine Pouchain transforme la situation – déjà souvent vue – du duo mal assorti sur la route, en un immense moment de tendresse, qui nous prend au cœur et ne nous lâche plus, même une fois le roman refermé. Elle nous sert un récit doux et bienveillant, dont l’intérêt repose certes sur la rencontre de deux êtres mais aussi sur le chemin intérieur qu’ils font chacun en retrouvant l’autre. Les ressorts dramatiques ne sont pas un instant dans l’inquiétude qu’on pourrait ressentir pour l’enfant mais plutôt dans la crainte qu’ils ne se croisent pas. Une histoire forte et belle, où chacun découvrira, espérons-le, sa juste place.

 

 

 


Lire la suite

Par Gwendoline Barbay

Les cercles de lecture, dispositifs de lecture diffusés en Belgique francophone par Serge Terwagne, Sabine Vanhulle et Annette Lafontaine , sont des outils favorisant l'implication des élèves dans leur lecture. Initialement conçus pour les classes du primaire, je pense qu'ils ont également leur place dans les classes du secondaire. En effet, face à des élèves du 1er degré du secondaire qui ne sont pas encore des lecteurs accomplis, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas encore développé toutes les stratégies de compréhension ou qu'ils n'ont pas encore acquis le niveau de lecture leur permettant d'aborder des récits plus longs et complexes, ces dispositifs sont un allié de l'enseignant. À travers les interactions qu'ils suscitent, ils deviennent un moteur de la lecture et peuvent la faciliter, tout en permettant aux élèves de s'améliorer.

L'article au format PDF

Patricia Schillings et Marine André

Cet article illustre les difficultés que peuvent rencontrer des enseignants pour endosser une posture d’enseignement explicite, même lorsque des outils extrêmement détaillés et structurés leur sont proposés. L’analyse des modifications introduites dans un atelier de lecture visant l’enseignement de la démarche « réagir personnellement à un texte » fait apparaitre non seulement les résistances éprouvées par les enseignants face au principe de rendre eux-mêmes visible une démarche mais également le piège qui consiste à mettre à l’avant-plan la volonté de faire s’exprimer tous les élèves sur leur vécu ou sur le récit (le quoi), au détriment des échanges ciblés sur la manière de mettre en œuvre leurs démarches (le comment).

PDF de l'article

Par Corinne Gava

Dans le cadre de mon travail de fin d'études  en vue de l'obtention du diplôme de Master en Sciences de l'Éducation à l'ULg, je me suis interrogée sur la manière dont les enseignants, et plus particulièrement les professeurs de français, pourraient intégrer le concept novateur de littératie numérique, ensemble de compétences devenues nécessaires selon l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) pour être un citoyen proactif. La littératie numérique se caractérise, selon Lebrun (2015), par non seulement l'habileté à lire et écrire, mais aussi à interagir à travers une multitude d'outils multimédias impliquant un changement dans le comportement lectoral.
Couplant la littératie traditionnelle et la littératie numérique, le cours de français présente un cadre propice au développement des compétences numériques. C'est pourquoi j'ai souhaité allier deux domaines qui se rencontrent peu : les nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC) et l'enseignement-apprentissage du français. Une autre problématique a retenu toute mon attention : celle des inégalités engendrées par l'émergence des nouvelles technologies. Je me suis interrogée sur le rôle de l'institution scolaire et sur la nécessité d'intégrer dans les curricula un volet dédié à l'enseignement de cette nouvelle forme de littératie.

L'article au format PDF

Caractères est désormais bisannuel (juin – décembre) avec de nouveaux articles, en version numérique, susceptibles d’alimenter les pratiques et réflexions en littératie. Retrouvez nos anciens numéros de Caractères, dont vous trouverez une sélection en page d'accueil.

N’hésitez pas à les diffuser et à suivre nos actualités via notre page Facebook !

Par Martine Quintili

Institutrice primaire depuis 2001, j’ai découvert en 2015, lors de mon Master en Sciences de l’Education à l’ULg , un dispositif pédagogique innovant : les cercles de lecture. L’objectif de cet article est simplement de témoigner de la mise en place de ce dispositif. Il s’agira aussi d’en expliquer son « effet papillon »; c’est-à-dire comment, au départ d’une pratique singulière, les pratiques d’une équipe pédagogique ont évolué pour intégrer les cercles de lecture au service de l’apprentissage du « savoir lire ». Vous découvrirez ainsi en quoi cette démarche s’inscrit dans une logique ascendante, « bottom up », puisque cette innovation a abouti à la réécriture du projet d’établissement de l’école, intégrant ce nouveau dispositif pédagogique comme outil d’aide à la réussite des élèves.

L'article au format PDF 

 

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.

Ok