Ablf logobanniere

  • Accueil
  • Lettrure
  • Lettrure 2
  • Analyse et synthèse des principales définitions de la notion de littératie en francophonie

Analyse et synthèse des principales définitions de la notion de littératie en francophonie

Manon Hébert, Martin Lépine
Université de Montréal

Citation : Hébert, M., Lépine, M. (2012). Analyse et synthèse des principales définitions de la notion de littératie en francophonie [en ligne] Lettrure, 2, 88-98. ABLF Asbl.

Disponible sur: http://www.ablf.be/lettrure/lettrure-2/analyse-et-synthese-des-principales-definitions-de-la-notion-de-litteratie-en-francophonie

© ABLF ASBL 2012 - ISSN : 2294-7183

PDF de l'abstract / PDF du texte

Cet article fait suite à une communication présentée lors de la 17e Conférence européenne sur la lecture – Mons 2011, communication publiée dans les Actes de la conférence.
Abstract
Français

Si la notion de littératie a le mérite «de bousculer des frontières trop souvent communément admises» entre les différentes composantes de l'enseignement d'une langue maternelle, soit la lecture, l'écriture et l'oral (Grossmann, 1999: 142), il s'agit néanmoins d'une notion multidimensionnelle dont les contours restent encore flous (Lebrun, 2007). Et même si le développement de la littératie est un des enjeux majeurs de la scolarisation (Morin et Montésinos-Gelet, 2007), le mot littératie demeure pour l'instant encore absent des curriculums scolaires des principaux pays de la francophonie, selon notre récente recension. Pour faire un état des lieux de l'usage de cette notion et réfléchir aux incidences que pourrait avoir son introduction dans les programmes francophones, nous avons analysé le contenu de différentes définitions actuellement proposées par les chercheurs francophones (n=38). Nous avons ainsi tenté de faire ressortir les valeurs que semble ajouter l'utilisation de la notion de littératie comparée à celle du savoir lire-écrire. Dans cet article, nous présentons les contextes spécifique et général de notre recherche, nous soulevons le problème rencontré avec l'utilisation de cette notion en francophonie et nous décrivons ensuite la méthodologie employée pour analyser les définitions qu'en donnent les chercheurs francophones dans les écrits scientifiques que nous avons recensés (1985-2011). Cela nous conduit, à titre de résultats, à faire ressortir et à discuter des valeurs ajoutées que l'on semble actuellement attribuer à la notion de littératie en francophonie.

English

The concept of literacy in French-speaking countries: a synthesis and study of the definitions

The concept of literacy has the merit of "pushing aside borders that are too widely respected" between the various domains in mother tongue teaching and learning, such as reading, writing and speaking (Grossmann, 1999: 142). But it is also a multidimensional notion with blurred edges (Lebrun, 2007). And even although the improvement of literacy skills is one of the major challenges in education (Morin & Montésinos-Gelet, 2007), the term "literacy" is still missing from all school curricula in the main French-speaking countries. In this session we would like to take stock of the different uses of this term and reflect on how it might eventually be introduced into Francophone programs. For this purpose, we have collected various definitions from French-speaking researchers and chosen from these, using the technique of deliberate sampling. We have analyzed them according to the three aspects of the concept: linguistic, cognitive and social (Barré-de Miniac, 2003). Our current results indicate that literacy in French-speaking countries deals mainly with writing and reading, and is a useful concept for both a consideration of learning and a sociocultural view of language.

Les cookies nous permettent de vous fournir nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Ok