Association belge pour la littératie - Section francophone

Découvrir la correspondance en maternelle : source de motivation pour développer le savoir-parler, le savoir-lire et le savoir-écrire

Sylviane Pons, avec la collaboration de Marianne Vannesse et Jean Kattus

En instaurant une situation de correspondance entre deux classes de 3e maternelle, je voulais proposer aux enfants une situation réelle de communication qui développe vraiment le sens de l’écrit. Au départ, je voyais la correspondance comme une source de motivation pour le savoir-écrire, le savoir-lire et le savoir-parler. Mais je me suis rendu compte qu’il y a d’autres bénéfices à cette activité : d’une part, tous les apprentissages techniques (reconnaissance de mots, conscience phonologique,…) que les enfants réalisent ainsi naturellement et, d’autre part, une réelle opportunité de développer des projets de classe et au travers de ceux-ci de construire des compétences dans différents domaines.

L'article complet au format PDF

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok