Association belge pour la littératie - Section francophone

Le jardin éphémère: une situation de production d'écrits qui intègre naturellement l'évaluation et la correction de texte

Interview de Robert Sadin, par Anne Godenir

Comment alors poursuivre dans l'amélioration des pratiques d'enseignement de la lecture et de l'écriture? Notamment en permettant aux enseignants de prendre connaissance des expériences menées par leurs collègues pour développer l'engagement des élèves dans des processus complexes de lecture et écriture. Le service de soutien à l'échange de pratiques pédagogiques liées à la lecture-écriture au préscolaire, primaire et secondaire, initiative de l'ABLF, a débouché sur une nouvelle communication. Dans un entretien qu'il nous a accordé, Robert Sadin dévoile les tenants et aboutissants d'un dispositif d'écriture mis en œuvre en 6e primaire et qu'il intitule: « le jardin éphémère ». Il amène ses élèves, en les plaçant dans une situation inhabituelle, à développer des processus complexes de production d'un écrit descriptif. Cet article est une invitation à réfléchir sur les occasions qui sont offertes aux élèves de pratiquer de manière authentique la lecture et l'écriture. De telles situations nécessitent une mise en contexte qui peut parfois prendre du temps, mais qui est la condition pour que l'activité linguistique prenne toute sa dimension.

L'article complet au format PDF

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok